Exercices Machine synchrone avec correction

Aidez nous en partageant cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comme tout moteur, la machine synchrone est constitué d’une partie mobile : le rotor et d’une partie fixe :
le stator.
Stator :
Le stator est habituellement l’induit (siège de la transformation de puissance). Le stator est constitué d’un
bobinage triphasé généralement couplé en étoile, découpé en p paire de pôles. Les bobinages sont insérés
dans des encoches au sein de culasse en ferrite.
Rotor :
De la même manière, l’inducteur est généralement le rotor. Suivant la technologie utilisée, le champ
magnétique est créé par des bobinages ou des aimants permanents. (cf. diaporama durant le cours).
Lorsque que l’inducteur est bobiné, il est nécessaire de conserver des balais afin de l’alimenter (mais cette
fois sans commutation).

TD1_MSynchrone
TD1_MS_correction

Related posts

Laissez un commentaire