24 septembre 2022

Génie-Electrique

Cours et TD Electronique-Electrotechnique et Automatique

Exercice sur l’erreur statique et l’erreur dynamique des systèmes asservis

Erreur statique et dynamique
Aidez nous en partageant cet article
     
 

Comment calculer l’erreur statique : Le calcul de l’erreur statique n’est valide que si le système est stable. Il faut donc s’assurer de stabiliser le système étudié avant toute considération de l’erreur statique. 

L’écart en régime permanent est la limite quand t tend vers l’infini de ε(t) = c(t) – s(t). Un système sera précis si cet écart tend vers 0, c’est à dire que la sortie tend vers la consigne spécifiée à l’entrée. Dans le cas d’une entrée constante, l’écart en régime permanent est appelé écart statique ou erreur statique.

Erreur statique : L’erreur indicielle est l’erreur entre une entrée en échelon constant et la sortie du système. L’entrée est donc de la forme : c(t) = a u(t); soit dans le domaine symbolique: c(p) = a/p.

Erreur de traînage : Appelée aussi l’erreur de poursuite ou de vitesse. C’est l’erreur entre la sortie et une entrée de type rampe c(t) = a t u(t). Ce signal test permet de voir l’aptitude d’un système asservi de pouvoir suivre une consigne variable dans le temps.

TD0_MP_MG_Precisions

 

TD0_MP_MG_Precisions_3_4_5_7_correction